Je m’appelle Louis de Gouyon Matignon et j’ai 31 ans. Diplômé des universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris-Saclay, je suis docteur en droit (Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Georgetown University, Washington D.C.). Par le passé, je me suis engagé dans plusieurs directions : la défense des minorités (les Tsiganes, dont j’ai été considéré le porte-parole, les Inuit ou les Basques), la politique (pour une Europe fédérale, en Côte d’Ivoire ou en Corée du Nord) ou l’édition (LGM éditions). J’ai publié trois dictionnaires (inuit, nord-coréen et tsigane).

Aujourd’hui, je m’oriente vers les activités spatiales. J’ai créé les sociétés Toucan Space et Gama grâce auxquelles, je souhaite faciliter l’accès à l’espace extra-atmosphérique et aux corps célestes du Système solaire. Je crois en l’exploration planétaire et l’installation du vivant dans l’espace.


Louis de Gouyon Matignon avec une Inuk à Kuujjuaq.

Avec un Inuk à Kangiqsualujjuaq, en Arctique canadien.

Avec de jeunes Inuit dans la capitale du Nunavik (Canada).

Dans une ferme nord-coréenne (Wonsan).

À Pyongyang en Corée du Nord.

À Masikryong en Corée du Nord.

Louis de Gouyon Matignon avec des gens du voyage.

Aux côtés des gens du voyage à Vieux-Boucau-les-Bains.

Défendre et promouvoir la langue des Manouches.

Défendre la culture tsigane avec les gens du voyage.

Le porte-parole des Tsiganes à Perpignan.

Le porte-parole des gens du voyage en France.

Avec des Gitans alsaciens à Mertzwiller.

Louis de Gouyon Matignon défend les gens du voyage.

En Alsace, le porte-parole des Tsiganes en France.