O TARNÉ - Portrait de la nouvelle génération tsigane
O TARNÉ – Portrait de la nouvelle génération tsigane
 
En France, trois cent mille citoyens vivent de façon itinérante et perpétuent des traditions vielles de plusieurs siècles : ce sont les gens du voyage. Ces Français aux origines diverses partagent un mode de vie (itinérance), une conception de l’Autre (Gadjo) et certains pans de roméno kova, doctrine structurant la communauté autour de certains interdits (respect des anciens et des morts, prohibition de la drogue, pratique du romani, mariage endogamique, interdits alimentaires…).
 
Depuis quelques années, tournant le dos aux anciens et préférant le cadre d’une vie urbaine moderne, la communauté change. Elle disparaît. Partagée entre le désir d’honorer les anciens et le besoin de vivre libre, la génération Snapchat des 18 – 25 ans choisit de se sédentariser, de ne plus parler romani et d’abandonner o roméno kova. Quel est l’avenir de ces jeunes (o tarné en romani), de cette communauté, de notre culture ; les gens du voyage vont-ils disparaître ?
 
En dressant, dans sa contemporanéité, le portrait de la génération o tarné, il est question des tensions résultant de la confrontation toujours plus forte d’un monde en séparation et d’un monde en intégration.
 
O TARNÉ – Portrait de la nouvelle génération tsigane
 
90 minutes
 
Un film de Louis de Gouyon Matignon
 
Bientôt au cinéma…
(1)
(3)
(2)
(11)