voyage politique aux États-Unis : Miami

voyage politique aux États-Unis : Miami – Louis de Gouyon Matignon

En mars 2018, je décide dans le cadre d’un voyage politique de me rendre aux États-Unis d’Amérique en bus Greyhound pour y rencontrer des intellectuels (New York), découvrir la culture caribéenne / créole et observer les effets du réchauffement climatique (Miami / La Nouvelle-Orléans), échanger avec des conservateurs (Texas) et des entrepreneurs (Silicon Valley).

À Miami, je loge dans le quartier (un peu chaud) de Little Haiti. La culture caribéenne de la Floride est mise en évidence par l’architecture, les références culturelles mais aussi et surtout, la langue utilisée : l’espagnol. C’est le cas partout au Sunshine State et en particulier à Miami (chauffeurs Uber, serveurs McDonald’s ou Starbucks sont tous hispanophones). Beaucoup de Miaméens sont originaires de Cuba et d’Haïti (en 2060, les Blancs seront minoritaires aux États-Unis et les Hispaniques représenteront la première minorité démographique / linguistique).

Sur place, je m’intéresse à la question environnementale et particulièrement aux effets du réchauffement climatique sur la péninsule de Floride et Miami. La première chose qui me frappe, c’est l’environnement floridien (soleil, chaleur, végétation : pins et palmiers) qui m’apparaît comme un écosystème caribéen singulier. Cet espace naturel est très fortement altéré par le dérèglement des températures. L’été dernier notamment, du fait de la chaleur excessive, seul des alligators mâles au Everglades National Park sont nés : il a fallu créer des sites artificiels plus froids pour que des œufs puissent donner des alligators femelles. D’autre part, à Miami Beach, au réchauffement des températures – qui entraîne la montée des eaux – s’ajoute l’abaissement du niveau des sols du fait des constructions toujours plus nombreuses, grandes et lourdes ; le site touristique mondialement connu / réputé / visité s’enfonce de plus en plus et aura très probablement disparu dans 50 ans.

« Miami might disappear in your lifetime » – Kenneth McKenzie Wark.

voyage politique aux États-Unis : Miami – Louis de Gouyon Matignon


voyage politique aux États-Unis : Miami – Louis de Gouyon Matignon

Joindre la discussion Un commentaire

Laisser une réponse